AVERTISSEMENT

 

 

Qui est réellement le Baron baisé ?
Un très lointain cousin du Baron perché, dont la perche est justement le point fort. Si séduisante et originale que soit l’idée de compisser ou de chier d’un arbre - sans parler de l’inconfort d’y faire l’amour - notre baron a préféré la terre ferme et les culs compacts. Directement inspirée des philosophes Baruch Pinosa et Frédéric Nique, sa conception rectiligne de la vie s’oriente particulièrement vers la moule juvénile et l’anus frais. Baisé, baiseur et baisant, notre baron fait sa vie comme d’autres grimpent aux arbres ou descendent les torrents. Occupation naturelle donc, saine et salubre, vivifiante à souhait, ainsi que le préconise l’encyclique “Pacem in terris” où la terre ronde, opulente, bien fendue à l’équateur, odorante même de quelques pets alizés, nous attend pour nous offrir sa paix beurrée, sa concorde sphinctérienne et sa colombe poilue.

Paix aux hommes de bonne virilité.
Ainsi soit-il !

 

 

 

Le 13 / 10 / 05